Choisir une pierre : Petit guide pour débutants

Comment choisir une pierre ?

Choisir une pierre lorsqu’on débute n’est pas une chose aisée. Que l’on cherche une pierre dans un but lithothérapeutique, décoratif ou par passion des minéraux, le choix se fera selon le besoin du moment, mais aussi selon un ressenti, une attirance.

Si l’on souhaite acquérir une pierre pour la lithothérapie, on peut évidemment se renseigner sur internet, dans les livres, et trouver quelles pierres correspondent au but recherché. Mais parfois, c’est tout simplement la pierre qui vous appelle. Sa couleur, son aura, son toucher feront que vous la choisirez plutôt qu’une autre.

Mais lorsqu’on débute une collection, il est parfois difficile de savoir où choisir une pierre, et comment distinguer le vrai du faux. Car ne l’oublions pas, le monde minéral est malheureusement rempli de fausses informations, contrefaçons, …

Dans cet article, je vais vous donner quelques informations et pistes pour dénicher vos pierres idéales.

choisir une pierre

Où se procurer des pierres ?

Les boutiques physiques

choisir une pierre

Toucher une pierre, la manipuler, ressentir son poids au creux de la main, cela reste selon moi la meilleure façon de choisir sa pierre. Je vous conseillerais donc de vous orienter vers les boutiques physiques pour choisir vos premiers “cailloux”.

Il existe beaucoup de boutiques spécialisées dans les grandes villes mais aussi dans les plus petits villages. On peut également s’orienter vers les magasins ésotériques, qui proposent pierres, conseils en lithothérapie, encens de purification, …

Prenez le temps de visiter une boutique de ce genre, laissez-vous vous imprégnez de l’ambiance qui y règne, manipulez les pierres … C’est aussi une très bonne occasion de discuter avec un vendeur, de poser vos questions.

Les boutiques en ligne

Il existe de nombreuses boutiques sur internet, et de nombreux revendeurs sur les plateformes de type Etsy, Ebay, Amazon … C’est pratique lorsqu’on n’a pas de boutique spécialisée près de chez soi, mais il est évidemment plus difficile de “faire connaissance” avec la pierre de cette façon. De plus, les photos sont souvent génériques et il est impossible de voir réellement la pierre que l’on va acheter.

Les Bourses et Expositions

On trouvera également son bonheur lors de foires, expos et bourses au minéraux. Il y en a tout au long de l’année, partout en France. C’est ce que je préfère pour dénicher certaines jolies pièces, je reste donc à l’affût des prochaines dates dans ma région !

Ce site, parmi d’autres, vous proposera un calendrier des différents événements de ce genre dans le pays : Calendrier des bourses aux minéraux

Cas des revendeurs Chinois

Avec le succès ces dernières années des sites chinois à bas prix tels qu’Aliexpress ou Wish, il n’est pas rare d’y voir des pierres à prix intéressant. Cependant, ces sites étant des regroupements de vendeurs, on peut tomber sur des pépites comme sur des arnaques en bonne et due forme. La Chine abrite de nombreux faussaires (tout comme d’autres pays, mais on en parle moins ;)) mais c’est aussi un pays qui regorge de gisements de divers minéraux. Il y a donc du bon et du mauvais !

Quelle que soit la voie que vous choisirez pour vous procurer vos trésors, gardez en tête que le monde des pierres est très touché par la contrefaçon et les manipulations chimiques. Il faut donc rester vigilant, se renseigner sur la boutique que l’on s’apprête à visiter, vérifier les avis mais aussi se faire sa propre opinion en discutant avec les vendeurs. Il est aussi possible de s’abonner à des groupes Facebook spécialisés en lithothérapie, où les membres n’hésitent pas à partager leurs expériences d’achat, que ce soit en ligne ou en boutique 🙂

Faux, manipulation chimiques et imitations

Voici quelques pistes et informations pour vous aider à découvrir les différents traitements que peuvent subir les pierres, mais aussi les imitations. Vous pourrez trouver des informations plus approfondies sur le net, cet article ayant pour but d’indiquer les bases 🙂

Pierres de synthèse

Les pierres dites “de synthèse” sont créées en laboratoire. Leur particularité est de présenter la même composition chimique et physique que les pierres qu’elles imitent. Les ressources naturelles n’étant malheureusement pas infinies, les pierres de synthèse sont une alternative intéressante en joaillerie. Elles n’ont cependant pas de vertus en lithothérapie, puisqu’elles sont fabriquées par l’homme de toutes pièces.

Les pierres de synthèse les plus courantes imitent le diamant, l’émeraude, le rubis, le saphir … Plus abordables que leurs homologues naturelles, ces pierres restent néanmoins assez chères car leur coût de production est élevé. L’appellation “de synthèse” est normalement contrôlée, et ne devrait pas inclure les pierres artificielles et les imitations.

Pierres artificielles

Créées également en laboratoire, ces pierres sont généralement créées dans un but purement commercial et ne possèdent pas les propriétés de minéraux connus. Elles n’ont généralement pas d’équivalent naturel.

Un célèbre exemple est la Goldstone, appelée souvent fausse pierre de soleil, composée de verre et de cuivre. Elle se décline en bleu (composée de Cobalt) et en vert (composée d’oxyde de chrome). Au vu de leur composition et de leur procédé de fabrication, elles n’ont donc pas de valeur en lithothérapie.

Pierres traitées

Le cas des pierres traitées chimiquement est un sujet inépuisable ! Il existe plusieurs façons de traiter les pierres, et plusieurs buts : renforcer la couleur, donner un look inexistant dans la nature, donner l’apparence d’une autre pierre plus rare … Voyons quelques une de ces méthodes !

Les pierres teintées

C’est la modification sans doute la plus courante. Il s’agit d’utiliser une pierre poreuse et d’y injecter des couleurs généralement vives.

C’est le cas de l’agate, rendue poreuse par un traitement dans l’eau très chaude, puis teintée en rose, bleu, violet. Vous avez certainement déjà aperçu ces tranches d’agates aux couleurs très vives ! Certaines sont certes jolies, mais je trouve cela dommage car l’agate propose déjà une vaste variété de teintes et de motifs à apprécie au naturel 🙂

La Howlite et la Magnésite, naturellement blanches et poreuses, sont souvent teintées également. On le retrouve en turquoise, parfois sous le nom de Turkenite, pour imiter la pierre du même nom, mais aussi parfois dans des teintes plus fantaisistes (bleu, rose, …)

Le Lapis Lazuli de moindre qualité comporte souvent des veines blanches de calcite, le rendant facile à teinter en bleu profond et lui donner ainsi une apparence de Lapis Lazuli de bonne qualité.

Les Pierres chauffées

Certaines pierres, chauffées, changent de couleur. Le cas le plus connu est celui de l’améthyste, qui prend des teintes jaunes/orangées une fois chauffée. Cette technique est très répandue pour imiter la citrine, qui est une pierre beaucoup plus rare. Certaines amétrines sont le résultat d’améthystes chauffées partiellement, dans ce cas la démarcation entre les deux couleurs est très nette, marquée. La vraie amétrine présente une démarcation plus fluide.
On peut également chauffer le rubis pour lui donner une couleur plus vive, ou encire la tanzanite pour une teinte plus ombrée.

Enfin, certains chauffent du cristal de roche jusqu’à ce qu’il se craquèle, et injectent des colorants dans les fissures obtenues. Cela donne des cristaux ou pierres roulées transparentes aux veines colorées, souvent pastelles ou très vives.

Les pierres bombardées

Cette technique consiste à projeter de très fines particules métalliques à la surface d’un cristal de roche. Cela a pour effet de lui donner une teinte et des reflets que l’on ne trouve pas à l’état naturel. Le Quartz Angel Aura est le plus répandu. Il garde la transparence originale du cristal de roche, teintée de jolis reflets arc-en-ciel.

La couleur obtenue dépend des particules projetées. On retrouve ainsi, entre autres :
Aqua Aura Quartz: Projection d’or 24ct
Angel Aura Quartz: Projection d’argent et de platine
Champagne Aura Quartz: Projection d’or et d’oxyde de fer
Ruby Aura Quartz: projection d’or, platine et argent
Rose Aura Quartz : projection de platine
Rainbow Aura Quartz : projection d’or et de platine

Je vous laisse découvrir ce lien en anglais qui détaille les différents types de quartz : Quartz Aura

choisir une pierre

Pierres reconstituées

Il s’agit de reconstituer des pierres, soit à base de petits éclats de celles-ci, soit à base de poudre, dans les deux cas compactées et réassemblées avec des colles et des résines. Il peut s’agir de déchets de la pierre que l’on veut reconstituer, ou de déchets d’autres pierres teintées pour ressembler à une autre. La Turquoise est souvent imitée de cette façon.

Les meilleures reconstitutions sont souvent invisibles à l’œil nu. Cependant, si l’on observe bien, on peut apercevoir des lignes de démarcation là où les différents morceaux sont assemblés.

Fausses pierres

Certaines pierres, par leur composition riche en silice, sont très proches du verre. Des revendeurs peu scrupuleux profitent de ce détail pour les imiter ou les vendre sous une forme soi-disant rare.

C’est le cas des obsidiennes vertes et bleues, translucides, qui sont simplement du verre teinté. S’il existe des obsidiennes noires striées de vert (Obsidienne Spider), une version transparente colorée n’existe, elle, pas naturellement.

Le verre est également utilisé pour imiter la Moldavite, dont la couleur naturelle est proche du vert… bouteille !

L’Opaline et l’Opalite sont deux appellations qui désignent du verre opalisé, c’est-à-dire traité et teinté de façon à imiter les reflets laiteux de l’Opale.

Le Jade fait également beaucoup l’objet de falsifications à base de verre.

Enfin, l’Ambre est un cas spécial, souvent imité en résine ou en verre, teinté, chauffé … Il faut savoir que le vrai ambre est extrêmement rare, car il est le résultat de la fossilisation de résine d’arbres pendant des milliers d’années. Malgré cela, on en trouve assez facilement en boutique. Il est difficile de distinguer le vrai du faux, si vous désirez acquérir de l’ambre je vous suggère de faire des recherches, de recevoir des conseils de spécialistes et de rester vigilants.

Je vous invite à consulter cette page du site Rock Mineral Valley qui traite du sujet des fausses pierres et des minéraux créés en laboratoire, avec énormément d’informations et de photos pour vous aider à les distinguer !

Le cas du “Cristal” Swarovski ou de Bohème

Sur les forums où je navigue, je lis souvent des demandes liées à la propriétés de cristaux Swarovski. J’ai également déjà vu des boutiques en ligne “spécialisées” en lithothérapie attribuer des vertus aux cristaux Swarovski.

Si je ne doute absolument pas du fait que les couleurs de ces cristaux peuvent influencer notre moral, notre état d’esprit et nos énergies, il faut cependant remettre les pendules à l’heure : les cristaux Swarovski ne sont rien de plus que du verre, et n’ont donc aucune vertu en lithothérapie.

Qu’est-ce que le cristal ?

Le cristal est une invention du 17ème siècle, un type de verre riche en plomb, ce qui le rend plus lumineux, plus dense,, lui donne ses fameux reflets arc-en-ciel et le rend plus facile à tailler que du verre seul. C’est aussi cela qui lui donne cette sonorité si typique.

L’appellation “cristal” est protégée en Europe et dans d’autres pays, elle est régie par des normes, mais ce ne sont pas des cristaux aux sens minéralogique et physique du terme.

S’ils n’ont aucune vertu en lithothérapie, ces fameux cristaux n’en restent pas moins des pièces de très belle qualité et sont désormais très utilisés en joaillerie et dans la mode (j’en suis moi-même friande pour mes créations !)

Les vertus des minéraux traités sont-elles changées ?

C’est un sujet qui divise ! La lithothérapie étant une science incertaine, sans preuves, il est également difficile de prouver qu’une pierre traitée chimiquement ou reconstituée va perdre ou garder ses vertus.

Cependant, il serait logique de penser qu’une pierre traitée chimiquement soit affaiblie, tout comme le corps humain perd de son énergie s’il doit subir de lourds traitements. Des traitements artificiels peuvent donc dénaturer les équilibres vibratoire et énergétique d’un minéral.

Comme je le disais en début d’article, la lithothérapie est avant tout basée sur le ressenti de chacun. A vous donc de faire connaissance avec ces pierres traitées, teintées ou reconstituées, de les manipuler et de voir si elles vous attirent. Si vous vous sentez bien avec un Quartz Aura, ou une malachite reconstituée, c’est ce qui compte ! A vous de choisir une pierre qui vous interpelle et vous correspond.

Moi-même, je suis très attirée par les Quartz Angel Aura, je les trouve très doux et apaisants. Alors s’ils ont cet effet sur mon esprit, pourquoi pas !

En conclusion

Que vous souhaitiez vous lancer dans la lithothérapie, ou que vous soyez un amateur ou un collectionneur de jolies pierres, j’espère que cet article vous aura aidé dans vos premiers pas et vous permettra d’en savoir plus sur les procédés et traitements existants.

Certains ne jurent que par le 100% naturel, d’autres exhibent avec fierté des pierres teintées dans leur collection. Il n’y a selon moi pas de bon ni de mauvais dans ces pratiques. Chaque personne est différente et aura une expérience ou une opinion différente sur ces procédés. Choisir une pierre reste un acte très personnel 🙂

Renseignez-vous, lisez, questionnez les forums. Apprenez quelques bases en géologie, cela vous permettra de mieux connaître et donc comprendre vos pierres. Vous découvrirez que ce monde est fascinant et recèle de nombreux secrets passionnants 🙂

choisir ses pierres
Étiquetté , , , , , , ,

2 thoughts on “Choisir une pierre : Petit guide pour débutants

  1. L’appel de la pierre, je l’ai ressenti une fois, c’était assez déroutant 😉
    Sinon je les choisis en fonction de mes goûts, j’essaie d’être vigilante sur le fait que c’est une vraie pierre et pas une trafiquée…

    1. Merci pour ta visite 🙂
      Oui c’est déroutant, entre le cerveau qui essaie d’analyser “pourquoi cette pierre, cette couleur, cette forme” et cette force irrésistible qui dit “c’est ELLE” !
      Je fonctionne comme toi, quitte à me priver un peu … J’adore les opales par exemple, mais je ne m’y connais pas encore assez pour distinguer les fausses, et on sait à quel point elles sont imitées ! Donc je n’en ai encore jamais pris, et je n’en propose pas non plus dans mes bijoux !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest